La pisciculture fédérale

Face au constat de l’état critique des populations de brochet dans le Nord, nous avons fait le choix depuis plusieurs années d’assurer une production annuelle de brochetons à destination des AAPPMA et des étangs fédéraux.

Notre pisciculture

La fédération dispose d’un bâtiment de pisciculture visant à produire des alevins de brochet. La production annuelle est ensuite répartie sur l’ensemble du département du Nord, canaux et plans d’eau. Cette pisciculture est un outil important pour la fédération, elle vise à assurer la présence du Brochet dans nos eaux. La difficulté pour cette espèce de trouver des zones de reproduction naturelle dans nos canaux ou plans d’eau nécéssite de soutenir les populations par le biais de cet outil. Le brochet est une espèce vulnérable en France et sans ces repeuplements assurés par la fédération, sa population serait fragilisée. 

Présentation de la pisciculture 

C’est sur ce site exceptionnel situé près du Val Joly, dont la Fédération est propriétaire, que s’effectue la production interne de brochetons.

La pisciculture fédérale apporte de solides garanties sanitaires puisqu’elle détient l’agrément sanitaire communautaire, par décision de la commission européenne en date du 12 juin 2013. 

Parallèlement, la Fédération s’est lancée dans une procédure visant à protéger une zone de pisciculture et sa production piscicole en zone indemne de NHI et SHV.  

Un élevage de Brochet, comment ça marche? 

Plusieurs étapes sont nécessaires au bon déroulement de la saison de production, la réussite de chacune conditionne le résultat de l’année :

1

Pêche des géniteurs

Une vingtaine de personnes participe chaque année à la récupération des géniteurs de brochets sur l’étang du Pont de Sains, en février. Les géniteurs femelles ont retrouvé leur étang de stabulation à la suite de leur jour de ponte alors que les mâles sont remis en fin de période de reproduction.  

2

Reproduction et suivi

La production de vésicules résorbées a permis d’aleviner correctement les différents bassins de grossissement afin d’obtenir des fingerlings. Mais aussi de pouvoir aleviner différents lieux publics du département. Au total, ce sont 30 416 fingerlings qui ont été produits en 2020 à la suite de la phase de grossissement et distribués sur l’ensemble du département. 

3

Distribution...

L’ensemble du personnel participe ensuite aux préparatifs et livraisons afin de doter toutes les AAPPMA, qui en font la demande, sur l’ensemble du département.

Politique de repeuplement

La politique de repeuplement pour cette espèce emblématique qu’est le brochet, s’explique avant tout par les grandes difficultés que connaît ce poisson pour se reproduire. 

En effet, suite aux différentes modifications des cours d’eau liées aux activités humaines (drainage des zones humides, modifications des régimes hydrauliques, suppression des bras-morts, etc…) le brochet, carnassier représentatif des cours d’eau classés en 2ᵉ catégorie piscicole, a vu ses populations déclinées fortement alors qu’il est toujours aussi apprécié des pêcheurs et nécessaire au bon équilibre écologique de nos cours d’eau. 

Il était donc logique que notre structure, avec les AAPPMA locales, travaillent ensemble pour maintenir cette espèce. 

Découvrez le fonctionnement en images

Abonnez-vous à notre newsletter